Mes visites dans les Alpes Maritimes
Cliquez sur le menu dans le coin haut/gauche (les trois lignes horizontales blanches) pour accéder à la liste complète des vidéos.
©PlaneteJoce

ANTIBES - Musée Picasso - Journées du Patrimoine (1)



Samedi 20/09/2014

Le Musée Picasso occupe le Château Grimaldi d'Antilles. Le château est classé"monument historique"depuis 1928. C'est le premier musée qui a été consacré à Picasso de son vivant. De nombreuses toiles exposées ont été réalisées à Antibes (Antipolis ou La joie de vivre - La Femme aux oursins). Il présente également des oeuvres de Nicolas de Staël et de Hans Hartung (Antibois d'adoption). Ainsi qu'une riche collection d'art contemporain.



Le château Grimaldi

Construit sur le site de l’ancienne acropole de la ville grecque d’Antipolis, le château a été construit sur des soubassements d'époque romaine. Il conserve une partie des façades de l'édifice romain sur une hauteur variant de 3 à 5 m. Cette construction doit dater du 1er siècle après J.C. 

La ville d'Antibes appartenait à la famille de Grasse jusqu'au 13 ème siècle avant d'appartenir aux évêques d'Antibes puis de Grasse.

Le Château Grimaldi a été occupé dès 1385 par une branche de la famille génoise des Grimaldi. Le château actuel est construit au 15 ème siècle, modifié au 17 ème siècle.

En 1608, le roi Henri IV acquiert ce fief au profit de la couronne de France. Le château d'Antibes devient successivement la demeure du gouverneur du Roi, l'hôtel de ville , puis jusqu'en 1924, une caserne,.En 1925, sous l'impulsion de Romuald Dor de la Souchère, la ville d'Antibes rachète le château délabré, qui devient le musée Grimaldi.

La tour carrée se trouvant dans le château a été construite à la fin du 11 ème siècle comme celle de Cannes. C'est un témoin du castrum Antipolitani. Elle a une hauteur de 25 m. 
On trouve à la base de la tour des pierres retaillées provenant de monuments romains.





La porte primitive était surmontée d'un linteau monolithe qui supportait un tympan et un arc de décharge plein cintre. Comme tous les donjons romans, la porte est située en hauteur pour ne permettre l'accès à la salle du premier étage que par une échelle mobile.


Le Musée Picasso



L'Histoire

En 1946, suite à une rencontre sur la plage entre Dor de la Souchère et Picasso, Pablo Picasso se voit offrir par Dor de la Souchère, l'opportunité d'installer son atelier au château. Le peintre accepte la proposition du conservateur d’installer son atelier dans l'une des salles du château.

Picasso y séjourne de la mi-septembre à la mi-novembre 1946, y réalise de nombreuses œuvres et laisse 23 peintures et 44 dessins en dépôt à la ville d’Antibes. Il y peindra six mois durant, laissant au musée presque tout ce qu'il y réalisera.

En 1957, Picasso reçoit officiellement le titre de "Citoyen d’honneur de la ville d’Antibes".



Le 27 décembre 1966, le Château Grimaldi devient le Musée Picasso et Romuald Dor de la Souchère devient son premier conservateur.


Ainsi naîtra le premier musée consacré à l’artiste de son vivant, à la seule condition que l'ensemble des oeuvres dont il a fait don ne quittent pas ce lieu.

Différents dons et achats de 1952 à nos jours, des dépôts issus de la dation de Jacqueline Picasso en 1991, enrichiront de manière significative la collection Picasso du musée.

Si vous voulez voir les Picasso d'Antibes, c'est à Antibes qu'il faut les voir, dira-t-il bien souvent.



On peut y trouver environ 245 œuvres réalisées par l'artiste au cours de sa période antiboise, mais le musée Picasso abrite aussi de nombreuses peintures de Nicolas de Staël, antibois d’adoption, ainsi que de Fernand Léger de Hans Hartung, d'Anna-Eva Bergman et d'artistes importants du XXe siècle, des gravures de Paul Leuquet.



Une remarquable collection de sculptures de Germaine Richier et des œuvres de Miró, Bernard Pagès, Anne et Patrick Poirier sont visibles en permanence sur la terrasse.



Le Musée Picasso a été fermé pour sa rénovation, de mars 2006 à juillet 2008. Il a rouvert ses portes le 20 juillet 2008. Parallèlement à de remarquables expositions et rétrospectives, l'acquisition de nombreuses oeuvres contemporaines (Léger, Atlan, Magnelli, Ernst, Picabia, Modigliani, Pagès) contribue à son rayonnement dans le monde entier.

Exposition Staël, la figure à nu, 1951-1955


La dernière exposition en date, "La figure à nu", est un hommage rendu à Nicolas de Staël à l'occasion du centenaire de la naissance du peintre, entièrement dédiée à la figure et au nu (1951 - 1955).

L'exposition devait se terminer le 7 septembre 2014, mais en raison de son succès, et grâce à la générosité des prêteurs, l'exposition "Staël, la figure à nu, 1951-1955" est prolongée jusqu'au 4 janvier 2015.

Portrait de Nicolas de Staël © DR
http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/peinture/la-figure-a-nu-exposition-hommage-a-nicolas-de-stael-au-musee-picasso-156315

Journées du Patrimoine

Je m'y suis rendue une fois de plus, lors des Journées du Patrimoine. J'étais intéressée de suivre une visite guidée qui avait lieu en ce week-end une seule fois, à 15 hres. Cette visite était destinée (je le savais) aux familles avec enfants. Mais comme d'autres "adultes" je me suis pointée. La guide nous a acceptés car il n'y avait pas beaucoup d'enfants, en s'excusant que son discours avait été préparé à destination des enfants. Mais moi j'en étais enchantée, je ne connais pas plus Picasso qu'un enfant, pensai-je. Et je me suis régalée. Cette guide m'a fait ouvrir mes yeux face à ces peintures énigmatiques, en me parlant avec des mots que je comprenais. 
















De la terrasse du musée, on plonge sur la cathédrale.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un message, un commentaire.
PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE DE VOTRE PRÉNOM
POUR QUE JE SACHE QUI M'ÉCRIT
Je vous en remercie.