Mes visites dans les Alpes Maritimes
Cliquez sur le menu dans le coin haut/gauche (les trois lignes horizontales blanches) pour accéder à la liste complète des vidéos.
©PlaneteJoce

CANNES

Vendredi 26/09/2014.
J'ai pris le TER. Le trajet est rapide, Cannes est à environ 10 km de Juan-Les Pins.

La place de la gare est sous un grand chantier de travaux. Je remarque à quel point Cannes est une ville "faite pour le touriste", car dès ma sortie de la gare, je trouve des panneaux indiquant la direction de l'Office de Tourisme. quelle aubaine. La gare n'est pas éloignée du bord de mer. Juste quelques rues à parcourir.


Un peu d'Histoire

Cannes était un village de pêcheurs ligure pendant l’Antiquité, jusqu'à leur soumission aux Romains. Les Romains construisent le "Castrum Canoïs" (ou Canoas) sur la colline du Suquet. Ils occupent également les îles de Lérins au large de la baie. La région va bénéficier de la paix romaine pendant cinq siècles.

Vers 410, Honorat, un ermite, s'établit sur Lerina (île de Lérins) et y fonde une abbaye.

Quelques siècles plus tard, les incursions des pirates musulmans ruineront la région.

Cannes est devenue française en 1481.

Elle est liée aux légendes de Saint-Honorat et de l’homme au masque de fer sur les îles de Lérins.

Elle est devenue une station climatique et balnéaire de la Côte d'Azur au 19 ème siècle. Les aristocrates anglais et russes construisent de résidences de riches résidences de villégiature. Puis, ce sont les hôtels de luxe destinés aux touristes fortunés.

Dotée d’un aéroport, de plusieurs ports et d’un palais des congrès, Cannes est aujourd'hui mondialement connue pour ses festivals du film et de la plaisance, pour sa Croisette bordée de palaces et pour les NRJ Music Awards.   http://www.festival-cannes.com/fr.html

Le Palais des Festivals 

Je me dirige donc vers le Palais des Festivals (car c'est là, au rez-de chaussée que se trouve l'Office de Tourisme).  Il s'est offert, paraît-il de grands travaux d’embellissement, qui s'achèveront en été 2015. Ce bâtiment accueille toute l'année des événements et des manifestations d'envergure régionale, nationale et internationale, et notamment le festival de Cannes... Il paraît que l'on peut le visiter, à l'intérieur, en s'inscrivant, à voir à l'Office de Tourisme.



Voilà donc le fameux "tapis rouge" ! Moi qui croyais qu'il n'était présent que lors du festival...


La ville moderne

A l'Office de Tourisme, il y a une queue ! L'hôtesse qui m'accueille est... tout juste aimable. Je récupère une carte de la ville avec un circuit tracé de la vieille ville, et quelques renseignements sur la ville Mandelieu-La Napoule que je voudrais aussi visiter. Bon, vu la difficulté des transports en commun, je reporte cette visite à un autre jour, et je resterai à Cannes pour la journée.



De belles boites à ordures en pleine ville pour le tri sélectif.


Un cinéma.


Je me rends compte que je me trouve dans un ville bien plus importante que Antibes-Juan Les Pins !

La Vieille Ville de Cannes
A Cannes, il y a une vieille ville, Des ruelles et des maisons colorées et des églises, avec tout en haut, l'église Notre Dame de l'Espérance, la tour du Suquet, et un musée. Et du haut de la terrasse, près de la tour du Suquet, un panorama. C’est par la vieille ville que je veux débuter ma visite de Cannes.


Le Marché Forville

Je tombe tout de suite sur un marché typique, le marché Forville. Son nom signifie "hors la ville". 

Ce grand marché couvert est ouvert chaque matin de 7h à 13h, excepté le lundi consacré à la brocante de 8h à 18h. Produits de saison, pêche locale et fleurs... J'ai été surprise par le prix des tomates et des fruits, très chers.








 




Chapelle de la Miséricorde (XVII ème siècle)

Édifiée au 16e siècle et située en face du marché Forville, cette chapelle dite des « Pénitents Noirs » est bien connue pour son clocher de tuiles vernissées. Elle a été cassée monument historique en 1933.

La chapelle a été construite en 1617 par les Pénitents noirs. En 1677 elle était appelée Notre-Dame-de-la-Miséricorde du Bord de Mer1. Elle possède un bénitier daté de 1620.
En 1634, les Pénitents noirs demandent à l'évêque de les autoriser à ériger un autel en l'honneur de sainte Thérèse.

Au début décembre 1635 s'y est tenue l'assemblée générale des communautés de Provence.

La chapelle est vendue pendant la Révolution. La confrérie des Pénitents se reconstitue après la Révolution mais elle est dissoute en 1860.

Cette chapelle fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 6 juin 1933.
Un nouvel orgue, dédié à Pierre Cochereau, y a été inauguré le 15 décembre 2012.
Wikipedia








Le moulin de Forville


Victor Tuby, sculpteur, biologiste et fondateur de l'Académie provençale, avait réuni une riche collection d'objets provençaux dans cet ancien moulin à huile au cœur du Suquet.

Légué en 1973 par sa veuve à la Société scientifique et littéraire de Cannes, il est devenu en 1993 un musée dédié aux arts et traditions provençales.

Depuis 1934, une légende veut qu'un souterrain ait été creusé du Moulin Forville jusqu'au Château de Cannes, élément qui sera repris dans ce thriller fantastique. On peut d'ailleurs voir le trou dans ce moulin où l'on produisait autrefois de l'huile d'olive...

Charles Quint aurait dormi dans l'une des chambres de cette demeure la nuit du 22 septembre 1536.




Hommage à ce qui a fait la gloire de Cannes. Ces fresques, toutes (sauf une), sont dédiées au 7e art en raison de la longue et fructueuse histoire d’amour entre Cannes et le cinéma. Il y en a désormais 14, dispersées dans tous les quartiers de la ville.






La colline du Suquet 

La colline du Suquet est à l'origine de la ville de Cannes. Dès l'Antiquité des peuplades ligures occupent le site, qui constitue une position stratégique, pour y installer un oppidum dominant à la fois la baie et l'intérieur des terres. Culminant à 66 m, c'est ce lieu élevé de peuplement originel qui donnera son nom à la commune, le terme ligure Canoa signifiant "hauteur" ou "piton".

Je pars à l'assaut de la vieille ville (oui, ça monte). J'emprunte des ruelles pentues, entrecroisées d’escaliers sinueux et pittoresques où le piéton est roi.












J'arrive sur une esplanade où se trouve une immense église.

L'Église Notre-Dame-de-l'Espérance (1521 - 1643)









 

Le "chemin de ronde"




Suquet signifie "sommet" en provençal.
L'endroit offre une vue imprenable sur la baie et l'intérieur des terres.


Une large partie de la baie de Cannes est au pied de la vieille ville :
la ville, le port, la Croisette et les îles de Lérins.



On aperçoit bien le Palais des festivals.




Je passe sur la petite place derrière l'église.



Le musée de la Castre
Archéologie régionale, antiquités méditerranéennes, orientales, précolombiennes, art primitif océanien. Peintres provençaux et orientalistes.

Où je ne suis pas entré parce qu'il fermait à l'heure du déjeuner, au moment où je suis arrivée là haut,





  Je suis redescendue par des escaliers.






   
J'arrive en contrebas de la colline, en plein centre, devant la gare routière.


Je suis le Port en direction de la plage où je compte bien passer un bon bout d'après-midi.


La plage

Il est encore tôt, midi et quelque, et la plage est relativement vide.





Très bonne plage. Je me suis baignée à trois reprises, parce qu'il faisait un temps superbe et bien chaud. Températures exceptionnelles prévues pour le WE...... eau froide bien sûr... avec mon haut de plongée. J'ai osé dire "voce quer eu tirar a foto de voces ? Falo sua lingua "..... eh oui j'ai entendu parler brésilien. ...
Mais j'ai aussi beaucoup entendu parler russe !

Des voiliers au large, il y a une régate.

   



Le port de Cannes
Je quitte la plage et je suis le Port. Le Vieux Port dont la plus ancienne partie, le "Quai St Pierre" date de 1838, accueille vieux gréements et yachts.
En septembre, c’est de ce port que s’élancent les voiliers des Régates Royales.






Une voile noire, j'ai rarement vu, sauf chez les corsaires...






Cela ressemble fort à une mairie.






Me voilà à nouveau au centre de la ville moderne.



Je longe le bord du port.





La colline du Suquet, derrière moi, est entrée dans l'ombre.


La ville moderne





Me voilà à nouveau devant le Palais des Festivals.

L'Allée des Stars 
Il y a un rituel sur la Croisette, établi depuis 1985 et localisé sur l'esplanade George-Pompidou, juste en face du Palais des Festivals. On appelle cet endroit "l'allée des Stars-du-Cinéma".
Il s'agit pour les acteurs, réalisateurs et autres célébrités du 7 ème art de laisser l'empreinte de leurs mains et leur signature sur une dalle de ciment pour immortaliser leur passage à Cannes.
A ce jour, on compte plus de 350 empreintes, et il y en a pour tous les goûts : Chaplin, Coppola, Lelouch, Sophia Loren, Robert de Niro, Johnny Hallyday et même Line Renaud...













Sur le chemin vers la gare, je suis tombée sur une église dont les imposantes dimensions m'ont frappée et surtout son nom. Une église non mentionnée dans mon guide du routard.


Etonnant... Notre Dame de Bon Voyage !

Sur le côté, sur le mur extérieur, une inscription : Napoléon s'y serait arrêté lors de son retour via la route appelée depuis la route Napoléon.





Je remonte vers la gare en traversant les grandes rues commerçantes.



La gare de Cannes.
  

Le retour vers Juan

La gare de Cannes est une gare... très grande. Je préfère ma petite gare de Juan Les Pins, toute petite.
Ça a été le bordel. Le TGV qui précédait mon TER avait 20 mn de retard. Du coup le quai etait envahi de monde, et qui dit TGV...  dit... beaucoup de grosses valises...

C'était insupportable. Personne pour renseigner bien sûr. Au début j'ai cru que c'était mon TER qui avait du retard, jusqu'à ce que quelqu'un m'explique que le TGV devait passer en gare... avant le TER.

Vraiment très difficile pour comprendre, les écrans ne sont pas clairs, les annonces sont inaudibles, le personnel absent sur le quai.

J'en ai eu plus que marre des transports en region PACA, que ce soit les bus, les trains, c'est un gros bordel, et insuppotable, ces retards, et du coup une foule qui se pousse et se bourre à l'intérieur du train.
Sur le quai, une foule.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un message, un commentaire.
PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE DE VOTRE PRÉNOM
POUR QUE JE SACHE QUI M'ÉCRIT
Je vous en remercie.